Commentaires SUD sur les réponses du PDG de l’INRAE à notre lettre ouverte du 10 janvier 2022 sur la ré-autorisation des néonicotinoïdes sur semences de betterave

, popularité : 34%

Le 10 janvier notre syndicat adressait une lettre ouverte au PDG de l’INRAE sur le rôle joué par la direction de l’institut dans la ré-autorisation des néonicotinoïdes sur les semences de betterave. Le 12 janvier nous recevions des réponses à nos questions, élaborées par la Direction générale.
Ce 2 février, voici la suite de nos réflexions argumentées au lendemain de l’annonce par le gouvernement, qui confond de plus en plus souvent intérêt général et intérêts de la FNSEA, de la ré-autorisationen 2022 des néonicotinoïdes. Elles questionnent le positionnement problématique de l’institut dans le conseil de surveillance des néonicotinoïdes, où le représentant de la direction de l’INRAE participe aux votes, en contradiction avec son rôle d’éclairage de la décision publique.

Merci à Jo pour ses illustrations en défense des abeilles.

Navigation

AgendaTous les événements

mai 2022 :

Rien pour ce mois

avril 2022 | juin 2022