Recrutement des chercheuses et chercheurs au CNRS : pour la transparence, contre l’arbitraire.

, popularité : 10%

SUD Recherche EPST rappelle son attachement à des recrutements équitables.
Cela passe, entre autre, par une transparence complète de la procédure, de l’affichage des postes ouverts à recrutement à la publication à chaque étape des critères appliqués et des conclusions qui en sont tirées.

Si la procédure actuelle de recrutement des chercheurs et chercheuses du CNRS gagnerait à être améliorée, si le nœud du problème reste le nombre de postes ouverts à concours, SUD Recherche EPST ne peut néanmoins que condamner la volonté de la direction du CNRS d’imposer toujours plus ses décisions en la matière, tordant les textes réglementaires pour tenter de s’assurer un pouvoir discrétionnaire dans la plus complète opacité.

SUD Recherche EPST condamne également le mépris que la direction du CNRS affiche pour nos collègues candidates et candidats, en les privant de l’annonce officielle des classements des jurys d’admissibilité et en les maintenant (cette année plus que les autres) dans un état de stress et d’incertitude, laissant présager encore plus d’arbitraire que les années précédentes dans les décisions d’admission. Jouer ainsi sur la souffrance des collègues précaires est assurément indigne de responsables d’un établissement qui se vante de sa labellisation en gestion des ressources humaines !

Navigation

AgendaTous les événements