Soutenons les scientifiques lanceurs d’alerte climatique en détention en Allemagne

, popularité : 100%

Dans cette expression adressée dès ce vendredi 4 novembre aux collègues de l’INRAE nous appelons au soutien des scientifiques lanceurs d’alerte climatique détenu-es en Allemagne suite à une initiative organisée dans le cadre d’une campagne européenne de protestation. Notre expression syndicale se situe en appui d’une tribune-pétition largement signée en quelques heures en France...

Nous saluons aussi la mobilisation en cours contre les méga-bassines d’irrigation dans le Poitou. C’est également l’occasion d’interpeller une nouvelle fois la direction de l’INRAE sur ses responsabilités dans ce domaine, et plus largement d’appeler les dirigeant-es, réunis à l’occasion de la COP 27 en Egypte, d’agir pour éviter l’échec climatique.

Scientist Rebellion et son pendant français Scientifiques en rébellion ont lancé une campagne européenne d’actions de désobéissance civile non-violente qui visent à alerter l’opinion publique sur l’ampleur de la crise climatique, à critiquer les discours lénifiants sur une trajectoire illusoire à 1.5°C et à dénoncer l’inaction climatique des gouvernements. En effet selon le communiqué officiel du GIEC (https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2022/04/IPCC-AR6-WG-III-PressRelease-French.pdf)
Si nous n’agissons pas aujourd’hui, il sera trop tard : nous ne pourrons plus limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C (https://esd.copernicus.org/articles/13/1397/2022/esd-13-1397-2022.html)  !
Sans une réduction immédiate et radicale des émissions dans tous les secteurs, ce sera impossible.

En Allemagne, ces actions, accompagnées de demandes auprès de l’État allemand de prendre des mesures visant à décarboner le transport, annuler la dette des pays du Sud, et reconnaître l’échec de sa politique climatique, ont symboliquement ciblé les ministères des transports, des finances, les locaux des banques et constructeurs automobiles….. La dernière de ces actions qui consistait à occuper de façon non-violente un show-room d’automobiles de luxe à Munich a conduit à la mise en détention par les autorités allemandes de scientifiques de toutes nationalités, dont 4 Français.
Plusieurs manifestations de soutien ont été organisées hier en France et à travers toute l’Europe.

Afin de montrer que ces scientifiques emprisonné-es ne sont pas des marginaux isolé.es mais des lanceuses et lanceurs d’alerte responsables, Sud Recherche EPST vous propose de signer et diffuser la tribune de soutien parue ce matin sur FranceTVinfo.fr, tribune qui revient également sur les raisons de la mobilisation de Scientifiques en rébellion  :

https://mypads2.framapad.org/p/avec-les-scientifiques-2022-11-02-t21cag9hd

Vous pouvez également signer la lettre de soutien des scientifiques portée par Scientist Rebellion ici :
https://blocksurvey.io/survey/1Yh2pFjLhP5yPFaHpDsVsZ7RbHepUEDW8/923bc79a-255e-46bb-8cd6-d1abaacc4afc/r/o

Concernant le modèle agricole de demain, mobilisons-nous contre les méga-bassines d’irrigation dans le Poitou.

Face à l’obstination des assécheurs du marais et au moment où les dirigeants français tenteront de faire oublier leur inaction climatique en Égypte à l’occasion de la COP27, les collectifs Bassines Non Merci !, ATTAC, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, la Confédération paysanne, Solidaires-SUD, les Soulèvements de la Terre..., appellent à manifester pour l’arrêt immédiat des chantiers de méga-bassine et pour un partage juste de la ressource en eau
(cf article de fond sur le sujet : https://bonpote.com/les-mega-bassines-sont-elles-des-solutions-viables-face-aux-secheresses/).

Sud Recherche EPST n’a de cesse de rappeler la responsabilité de l’INRAE dans l’orientation des politiques publiques. Pour nous syndicalistes, ces méga-bassines * sont à l’agriculture ce que les centrales nucléaires EPR sont à l’énergie. A un moment l’institut doit prendre ses responsabilités et clairement dire NON aux choix qui amplifient les dégradations environnementales et ralentissent les transitions nécessaires vers une agriculture durable, économe et autonome.

* en lien notre récent article sur ce sujet
https://www.sud-recherche.org/SPIPprod/spip.php?article3727

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2022 :

Rien pour ce mois

octobre 2022 | décembre 2022